Biographie

Franck Bonneau

Né en 1971 à Paris, Franck a grandi dans le quartier artistique de Montmartre. L’univers de la Place du Tertre devient son quotidien lorsqu’il rejoint son domicile à la sortie de l’école. Il y croise des artistes peintres travaillant leurs toiles colorées ainsi que des caricaturistes croquant le portrait des touristes amusés.

Il quitte Paris en 1982 puis suit une formation de couvreur-zingueur en Franche-Comté entre 1988 et 1990. Ses nombreuses réalisations en zinc, cuivre, et plomb ornent désormais les toitures de sa région.

Il réalise ses premières conceptions graphiques dès 1999. C’est à cette période qu’il imagine ses premières réalisations numismatiques. En 2000, ses talents sont remarqués par la municipalité de la ville de Dole qui lui confiera, jusqu’en 2009,  plusieurs réalisations de médailles et médaillons.

Franck veut cependant se lancer à plus grande échelle, mais cette fois-ci sur un support différent. Ainsi, depuis plus de vingt ans, il pratique le Land Art monumental. Il reproduit des dessins et des portraits en visuels monumentaux éphémères dans des prairies et autres sites naturels, dans le respect total de l’environnement.

En 2013, à l’occasion des cinq ans du classement de 12 sites du Réseau Vauban au patrimoine mondial de l’UNESCO, il réalise sur la prairie de l’aérodrome de Thise-Besançon un portrait de 9 800 m² de Sébastien Le Prestre Maréchal de VAUBAN, l’architecte militaire de Louis XIV.

En 2014, son ami artiste peintre Michel GRANGER imagine un visuel à l’occasion de leur première collaboration artistique. Le dessin intitulé « Terre » sera reproduit par Franck sur une surface de 15 225 m², sa plus grande performance artistique à ce jour.

En 2015, il adapte sur 10 925 m² le dessin de Michel GRANGER « Le Trac » plus connu sous le titre « Equinoxe » qui illustre la pochette de l’album éponyme de Jean-Michel JARRE, sorti en 1978.

En 2016, il se lance un défi encore plus ambitieux : réaliser avec l’accord de la famille Chaplin, un portrait géant de Charlot à l’occasion du 95ème anniversaire du film « The Kid ». Cette réalisation hors normes de 11 340 m² reste à ce jour le plus grand portrait de Charlie Chaplin du monde !

Il offre en janvier 2018 au Musée Chaplin’s World un portrait de CHAPLIN réalisé sur une plaque métallique. Ce portrait est actuellement exposé dans une salle du Manoir de Ban en Suisse, où Charlie Chaplin a vécu les vingt-cinq dernières années de sa vie.

Créations de Land Art monumentaux, portraits et dessins sur métaux ou sur espaces verts : survolez l’univers de Franck Bonneau un artiste hors du commum.

Texte : Émilie Brion/ Franck Bonneau